AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 rp en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halay
Il était une fois... Pourquoi je commence par ça ? Ma vie est tout sauf un conte de fée.
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 24/01/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Relations:
nn:

MessageSujet: rp en cours   Sam 30 Juil - 15:16

Pourquoi ? Pourquoi Aidan m'avait abandonné ? Il devait me détester pour me faire souffrir en partant sans me donner de ses nouvelles. C'est certain, je n'étais pas la petite soeur parfaite. La petite soeur qu'on rêve d'avoir, mais j'étais sa petite soeur quand même. Il n'avait pas le droit de me faire ça. C'était mon grand frère, j'avais besoin de partager des choses avec lui. J'avais besoin de lui parler des événements importants de ma vie. J'avais besoin de lui, simplement. Pourquoi il ne semblait pas le comprendre... Ou alors il s'en fichait. J'étais celle qui lui avait volée sa mère, j'étais celle qui était heureuse alors que lui avait tout perdu. Fallait-il que je me déteste parce que j'étais heureuse et lui non ? Fallait-il que je fasse tout pour ne pas l'être afin qu'il puisse rester avec moi ? D'ailleurs, serais-je prête à quitter Matthew ? A quitter ma vie telle qu'elle est maintenant pour qu'Aidan revienne et puisse me supporter. Si mon bonheur le faisait fuir, si il jugeait que je n'avais pas le droit d'être heureuse, si il partait pour ne pas voir tout ça... Est-ce que je pourrai y renoncer pour lui ? J'aimais Matthew, je voulais passer ma vie avec lui mais j'aimais aussi Aidan, nous avions le même sang, nous avions grandi ensemble. Choisir ? C'était impossible... Pourtant j'étais prête à le faire juste pour le revoir quelques minutes. Juste pour qu'il dise me détester afin que tout soit plus simple pour moi. Sans Matthew je ne serai pas heureuse, je ne trouverai surement plus de sens à ma vie, j'avais désormais tellement de projets avec lui.. Mais sans Aidan, je perdais une partie de moi-même, je perdais la personne avec qui j'avais grandi, je perdais une partie de ma vie. La vie était remplie de choix et j'étais incapable d'en faire un à l'instant présent. Après tout, Aidan venait de m'abandonner, pourquoi je quitterai tout pour lui ?

Il était inutile de penser à ça. Penser et réfléchir à la situation ne changerait rien. Aidan était parti, j'étais désormais seule et je n'avais qu'une chose à faire : attendre ou continuer. A quoi bon attendre un signe de vie de sa part ? Si il n'arrive jamais, je me boufferai la vie pour rien. J'allais continuer. Continuer, en faisant en sorte de l'oublier. Il m'avait oublié, j'allais en faire de même. J'allais avancer comme si il ne me manquait personne, comme si ma vie était comme je le voulais. Si il ne revenait jamais ? Je ne préférai pas y penser, je préférai ne pas souffrir en l'oubliant ou du moins en m'imaginant qu'il me déteste. C'était plus simple. Bref, mes pensées furent interrompu par quelqu'un sonnant à la porte. Après un bref passage à la salle de bain, je dévalais les escaliers pendant qu'un sourire se dessinait sur mes lèvres. Je n'attendais personne mais de la compagnie ne me ferait pas de mal. Mes journées étaient très longues et elles se ressemblaient toutes. J'évitais de trop sortir pour éviter d’inquiéter Matthew, je passais mes journées à essayer de m'occuper à la maison mais bien vite, je me retrouvais à m'ennuyer. C'est pourquoi, j'étais d'une certaine façon contente que quelqu'un vienne enfin me rendre visite. Si ça se trouve c'était sans importance, une erreur ou je ne sais quoi d'autre. Bien vite je regrettais d'être descendue ouvrir cette porte. Ces derniers jours je m'étais imaginée être face à Aidan, je m'étais imaginée heureuse, lui sautant dans les bras... Pourtant ma réaction était tout autre : je ne ressentais que colère et haine. Il me détestait, je le détestais. Du moins, c'était ce que je ressentais maintenant, surement à cause de la colère. Sans réfléchir je l'avais giflée. Geste que je ne regrettais même pas. Il la méritait. Aussi désagréable et froide que je pouvais l'être, je lui demandais ce qu'il venait faire chez moi. Comment osait-il se présenter ici après ce qu'il avait fait ? Comment osait-il me sourire dans une pareille situation ? Puis il était sérieux lorsqu'il s'excusait ? Il pensait vraiment qu'un sourire et des excuses réglerait le problème ? Il pensait qu'il pouvait se faire pardonner d'être parti si longtemps sans même m'envoyer un sms pour me rassurer ? Sans même me dire où il était ? Sans même décrocher lorsque je l’appelais pour au moins me montrer qu'il était en vie et m'envoyer balader pour que je ne le rappelle plus ? Il n'avait pas réfléchi ? Oh ça non alors.. Il n'avait pas réfléchi et il avait été égoïste de ne penser qu'à lui pendant ces dernières semaines. Il n'avait pas le droit de débarquer chez moi et me demander d'être heureuse de le voir. Je l'écoutais, je me contentais juste de l'écouter, incapable d'ouvrir de nouveau la bouche. Pour lui dire quoi ? Que je souhaitais qu'il parte et m'oublie ? C'était faux ! Pourtant, une partie de moi le voulait pour une seule chose : éviter qu'à nouveau il parte, éviter de devoir passer des semaines similaires aux dernières que je venais de passer, éviter de faire comme si tout allait bien devant Matthew et mes amis pour qu'ils évitent de s’inquiéter. Peut-être devrais-je alors lui dire que j'étais heureuse de le revoir ? Pourquoi ? Pour qu'il pense que je lui pardonnais son silence ? Pour qu'il pense qu'il pouvait faire ce qu'il voulait et que quoi qu'il arrive je le pardonnerai ? Si je lui criais dessus, si je m'énervais il repartirait surement. Si je restais silencieuse, il le ferait aussi. Parler normalement me semblait impossible. « prendre de mes nouvelles ? Ces derniers temps c'était pourtant le dernier de tes soucis non ? Tu t'en fichais complétement de comment j'pouvais aller ? Alors merde Aidan, d'accord ? Si tu voulais savoir comment j'allais, tu n'avais qu'à décrocher ton téléphone quand j't'appelais. Tu n'avais qu'à ne pas fuir la ville pour aller je ne sais où, pour faire je ne sais quoi. Tu n'as pas pensé une seule seconde à ce que j'ai pu m'imaginer ? Il aurait pu t'arriver n'importe quoi. »


« ... » « J’ai pas réfléchi… pour beaucoup de choses. J’pensais que… c’était mieux que le téléphone mais… »« Mais laisse tomber… j’venais juste prendre des nouvelles. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-university.0forum.biz/
Clara
Admin
avatar


hdgdfgdfg
Messages : 684
Date d'inscription : 24/01/2009

Feuille de personnage
Relations:
nn:

MessageSujet: Re: rp en cours   Lun 8 Aoû - 22:57


©neckerchiefs.tumblr

« Dis pas de bêtises Matthew. » Non, mais c'est vrai. La beauté de sa maman ? De où il sortait ça ? Puis son père était très beau, même si il ne semblait pas être de mon avis. On pouvait facilement penser que je disais ça parce que j'étais avec lui, mais lorsque nous n'étions qu'amis j'avais le même point de vue et si je me suis mise avec, c'est que je le trouvais à mon goût, non ? Bref, nous n'étions pas là pour parler de ça et pendant qu'on parlait du bébé - enfin on ne faisait que ça depuis quelques temps - j'allais en profiter pour lui demander à qui il l'avait déjà annoncé. Personne ? Je trouvais ça étonnant venant de Matthew. Pas qu'il était du genre à crier sur tous les toits notre vie, mais ça semblait quand même être quelque chose d'important à ses yeux. Je ne répondis rien sur le moment.
Puis les plats arrivèrent et Matthew ne mit pas longtemps à me souhaiter bonne appétit et à manger. Je lui retournais avant de moi-aussi commencer à manger. Avant de sortir, même si la conversation était close : « Tu as peur de ce que les gens vont penser ? Ou dire ? » Après tout il y en aurait toujours pour trouver que nous étions trop jeunes, pas encore marié, pas ensemble depuis suffisamment longtemps, pas fait pour avoir des enfants ou je ne sais quoi d'autre... « Promets moi que quoi qu'il arrive, quoi que les gens disent ou quoi que je puisse faire, tu seras toujours là pour le bébé. » On ne savait pas ce qui pouvait se passer : des amis à lui qui réussirait à le convaincre qu'il était trop jeune pour être père, ou si il apprenait quelque chose sur moi qui ne lui plairait pas, si il se passait quelque chose pendant l'accouchement ou même si je venais à faire n'importe quoi, ou un accident... Il pouvait arriver tellement de choses et même si une promesse ne ferait pas tout, j'avais confiance en lui et je voulais juste m'en assurer.






_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haughton.forumactif.com
 
rp en cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haughton  :: jjjj :: Blabla && essai-
Sauter vers: